Software Asset Management, accélérateur de carrière ?

Inconnu il y a 10 ans, le SAM (Software Asset Management) est aujourd’hui pratiqué dans plus de 60 % des grandes entreprises. À la croisée entre l’ITSM, le big data, le contract management et les achats, le SAM vise, notamment, à garantir la conformité et à optimiser les usages, les contrats, et donc les coûts logiciels et des services (IAAS/PAAS/SAAS).

Où faire du SAM

Dans les grandes organisations. La plupart des sociétés du CAC ou du SBF 120, ainsi que quelques administrations, disposent d’un département SAM ou d’un SAM manager. Ces structures sont très en vues, elles apportent énormément techniquement, et rapportent. Donc elles se développent !

Le conseil ou les ESN ne sont pas en reste. Généralistes ou spécialistes, les services providers investissent sur ce segment porteur, et recrutent pour répondre à la demande des Dsi.

Enfin, les éditeurs, pure players du SAM ou du SLO ou méga vendors (Oracle, MS, IBM…), recherchent aussi activement des spécialistes licensing pour occuper des fonctions techniques, commerciales ou en audit ….

 

 

Qui peut (doit) faire du SAM

Aucun cursus académique, ni formation initiale ne préparent à ce Métier. Culture IT, goût certain pour le complexe et la donnée, tact, opiniâtreté associée à un bon sens de la communication sont autant d’atouts pour devenir un expert SAM.

Pas de profil type non plus, les SAM sont des ex acheteurs, des ingénieurs sortant d’école, des responsables de production ou d’application, bref, la fonction peut convenir à des profils de toutes obédiences.

 

 

Faire du SAM, et après

L’activité du SAM est à la croisée de nombreux processus (IT, legal, finance, achats….). Les enjeux associés aux logiciels et aux cloud étant stratégiques, et la discipline complexe, le SAM sera souvent très exposé, et donc visible dans son organisation. Avec un sens client développé et des résultats, et un investissement permanent pour faire évoluer ses compétences, le SAM expert n’aura aucun problème pour évoluer après 3 ou 4 ans.

Dans un marché de l’emploi tendu en IT, les Consultants ou SAM en entreprise auront l’embarras du choix : du conseil à poste au sein d’une DSI, l’inverse est aussi fréquent, d’un poste SAM à un rôle de gouvernance ou de responsable achats, ou de contrôleur de gestion, les opportunités ne manquent pas.

Dernier point, et non des moindres, qui dit rareté et demande supérieure à l’offre, dit rémunération et perspectives intéressantes.

Si vous cherchez un 1er job ou une évolution de carrière, vous savez maintenant où regarder.

Leave a Reply

Your email address will not be published.